Élections locales 2018 : l’UFDG écrase le RPG-AEC dans la capitale guinéene

13-2-2018 News Guinee Matin

Malgré les accusations de manipulation des votes par des représentants de l’administration et de la CENI, les résultats provisoires des élections communales du 04 février 2018, publiés par les cinq commissions administratives de centralisation des votes (CACV) de Matoto, Matam, Kaloum, Dixinn et de Ratoma révèlent que le RPG arc-en-ciel a été lamentable dans cette compétition électorale. Sur un total de 193 conseillers à élire dans les cinq communes de la capitale, Conakry, le parti du président Alpha Condé n’a pu totaliser que 57 conseillers (14 à Matoto, 14 à Matam, 14 à Dixinn, 8 à Ratoma et 7 à Kaloum) ! Alors que son principal adversaire (UFDG) s’est offert 69 places (29 à Ratoma, 14 à Matoto, 13 à Dixinn, 9 à Matam et 4 à Kaloum), malgré les plaintes déposées ici et là contre les procès verbaux annulés ou volés, l’achat des consciences, les promesses des postes… Pour sa part, quelque soit le numéro un entre les deux plus grands partis, l’UFR essaie toujours de garder la troisième...


Cet article Élections locales 2018 : l’UFDG écrase le RPG-AEC dans la capitale guinéene est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.