2ème jour de grève : les écoles publiques sèchent les cours à Kindia

13-2-2018 News Guinee Matin

La grève lancée hier par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), version Aboubacar Soumah, se poursuit à Kindia. Dans la ville des agrumes, certaines écoles publiques sont encore restées fermées ce mercredi, 13 février 2018. D’après le constat d’un des correspondants locaux de Guineematin.com, il n’y a eu ce matin aucun enseignant ni élève au lycée 28 septembre, au complexe scolaire de Sambaya, au lycée Général Lansana Conté de Kènendé, au Collège Kindia 4 et au collège Tafory. Seuls quelques membres du personnel d’encadrement ont été trouvés devant certaines directions. A Kindia, ce nouveau bras de fer entre le gouvernement guinéen et la branche syndicale du SLECG, dirigée par Aboubacar Soumah, inquiète les élèves et leurs parents. Pour Fodé Touré, un parent d’élève rencontré ce mardi, deuxième jour de la grève, si les deux camps ne s’entendent pas, c’est l’avenir des enfants guinéens qui sera hypothéqué. « L’avenir de la Guinée repose sur nos enfants. Alors, si le gouvernement et les enseignants ne s’entendent pas, nous...


Cet article 2ème jour de grève : les écoles publiques sèchent les cours à Kindia est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.