Grève des enseignants : la commune de Lola entre dans la dance

13-2-2018 News Guinee Matin

Le mot d’ordre de grève lancé par le SLEEG, version Aboubacar Soumah, semble prendre de l’ampleur dans le pays. C’est du moins ce qu’a constaté le correspondant de Guineematin.com à Lola ce mardi, 13 février 2018. Pour leur part, les élèves s’étaient rendus dans les collèges et le lycée pour suivre les cours comme à l’ordinaire. Mais, les enseignants, eux, n’ont pas fait acte de présence. Les élèves étaient contraints de se rentrer chez eux avant l’heure dès le matin. Hier, lundi 12 février 2018, les professeurs du lycée, après les premières épreuves à 10 heures, avaient déserté la cours de l’établissement. Et, ce matin, ce mouvement de grève a été suivi par tous les enseignants de la commune urbaine. Bien que cette grève est considérée comme illégale par les autorités du pays et malgré la non-participation des certaines associations syndicales, ce mouvement devient de plus en plus soutenu par les enseignants qui disent aujourd’hui à qui veut l’entendre que « monsieur Aboubacar Soumah est un vrai enseignant, très soucieux de...


Cet article Grève des enseignants : la commune de Lola entre dans la dance est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.