Violences post électorales et risque de pillages économiques : le GOHA tire la sonnette d’alarme

13-2-2018 News Guinee Matin

La situation socio politique caractérisée par les violences meurtrières nées au lendemain des élections locales en Guinée continue à inquiéter les citoyens. C’est le cas de Chérif Mohamed Abdallah, président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) qui invite les opérateurs économiques à la vigilance. « Je demande aux opérateurs économiques de rester très vigilant tout en sachant que le GOHA suit l’évolution de la situation tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays », a dit Chérif Mohamed Abdallah au téléphone d’un de nos reporters. S’adressant à la CENI, organe en charge de la gestion des élections, le président du GOHA exige le respect des résultats issus des urnes. « Tous les problèmes qui sont arrivés dans ce pays, c’est à cause des élections. De par le passé, il y a eu des tueries, des pillages économiques et jusqu’à présent, c’est ce qui continu. Les élections sont arrivées, tous les partis politiques avaient leurs représentants au niveau des bureaux de vote. Il y a eu des PV que les présidents...


Cet article Violences post électorales et risque de pillages économiques : le GOHA tire la sonnette d’alarme est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.