L’an 60 de la Guinée se fête à Conakry: l’agenda caché du Président

13-1-2018 News Kababachir

Alpha Condé a déroulé le prochain calendrier de la fête d’indépendance tournante. Les Gouvernorats de régions attendront encore un an, voire plus, pour vivre le rythme habituel. Le président guinéen a choisi de faire une halte à Conakry pour organiser l’an 60 du pays. Au-delà  de ce choix chargé d’histoires et de hauts faits se cache un calcul politicien qui en dit long sur la hantise d’un troisième mandat.


Conakry, la vitrine de la Guinée devrait donc être parée, retravaillée, moulée pour devenir plus attrayante afin de mieux faire miroiter le changement. Et donc de réclamer un 3è mandat pour parachever les nobles œuvres salvatrices du Pr Condé, Commandant en chef des forces armées guinéennes, ancien président de l’UA, etc. Une bonne occasion donc pour tenter de tordre le cou à la Constitution. Un Gouvernorat de région aurait bien mérité de fêter les 60 ans d’indépendance de la Guinée. Une opportunité de débourser le cordon de la bourse et en faire un exemple de réussite. Quitte à procéder à un tirage au sort pour éviter tout favoritisme entre Faranah, Labé, Kindia.


En choisissant alors Conakry pour abriter les festivités de l’an 60 de l’indépendance guinéenne, Alpha Condé a un agenda caché. Il sera à un an de la fin de son second et dernier mandat, en qualité de président de la République. A plus de 90 ans, Alpha Condé voudra rempiler en 2020. Il cherche des gages de réussite. Il s’agit notamment de la fourniture régulière d’eau, du courant, de la réalisation d’infrastructures hôtelières, routières, etc. 10 ans de gestion chaotique suffisent déjà.


Même les plus aveuglés par le militantisme comprennent aujourd’hui que le locataire de Sékhoutouréya ne pourra plus rien faire. C’est pourquoi il commence déjà à intimider les diplomates accrédités à Conakry, notamment ceux de l’Occident. Ceux-là mêmes qui l’ont soutenu dans la magouille afin qu’il préside aux destinées de la Guinée.   « Le soixantième anniversaire de notre indépendance sera célébré à Conakry et après nous allons reprendre la fête de l’indépendance tournante  à Kindia, Labé et  Faranah », a annoncé, samedi Alpha Condé. Cet agenda caché sera bientôt découvert et son géniteur déniché et orienté vers… la sortie.


 


Jeanne Fofana, Kababachir.com