CHAN 2018 : Lappé, la fin du sursis ou la rédemption

13-1-2018 Sport Foot 224


Kanfory Bangoura est longtemps resté sous le feu des critiques. Ses résultats catastrophiques en éliminatoires de la coupe du monde ont tourné l’opinion publique contre lui. Pour autant, Lappé reste « serein et optimiste » à l’orée du CHAN 2018.


La fin du sursis ou la rédemption d’un personnage contesté par plusieurs supporters du syli national ? La réponse, on l’aura sans doute lors du CHAN qui débute ce samedi au Maroc. Pour la Guinée, la compétition ne débutera que dimanche et Lappé fera ses premiers pas vers un chemin qui le mènera soit dehors ou soit au sommet.


Si Kanfory Bangoura parvient à réaliser l’exploit de 2016, il aura plus d’arguments pour défendre sa thèse de toujours. Qu’il n’est pas le seul problème du syli A. En revanche, si les choses tournent mal, son destin sera plus qu’incertain à la tête des deux premières sélections guinéennes.


Au CHAN, il semble être en terrain de prédilection et son discours le prouve. Vendredi, devant les médias, il ne s’est pas caché et a clairement affiché les ambitions de son équipe. L’optimisme est de mise chez le technicien guinéen. « Chaque entraîneur vient avec une certaine sérénité. Je suis serin et optimiste. Je pense que je pourrais faire le meilleur de mes résultats au premier match. Toute nation vient avec des ambitions. Ma première ambition c’est de se qualifier pour le prochain tour. Après il faut voir si nous pouvons rééditer l’exploit de 2016 ou peut-être faire mieux. Mais je pense qu’on a nos ambitions et nous respectons beaucoup nos adversaires » a concédé Lappé.


La Guinée devra très vite éviter le piège soudanais le dimanche pour lancer idéalement sa compétition. Ainsi, les protégés de Bangoura pourront se mettre à l’abri dès la deuxième journée, avant même d’affronter le pays organisateur, le Maroc. On n’aimerait pas imaginer un scénario inverse pour Lappé.


L’article CHAN 2018 : Lappé, la fin du sursis ou la rédemption est apparu en premier sur FOOT224.