CULTURE: Zaho « pourquoi je suis en Guinée… »

13-1-2018 News Le Djely

ledjely.com


A l’occasion de la célébration des dix ans de la radio privée Espace-FM, Zaho, de son vrai nom Zahera Darabid, invitée vedette de l’événement, a animé hier une conférence de presse de Conakry. Objectif : expliquer les motivations de son concert dédié à cette fête anniversaire. La rencontre s’est tenue dans un réceptif hôtelier de la place.


«J’ai décidé de venir en Guinée pour  plusieurs facteurs. Premièrement,  je n’étais jamais venue en Guinée. Deuxièmement, j’ai  été soutenue et convaincue par mes amis Black M et MHD que je considère comme des frères. Ils m’ont convaincue de la maturité du public guinéen. Troisièmement, je suis algérienne, donc africaine quelque part. J’ai compris aussi que ma musique était  écoutée en Guinée ;  je me suis sentie comprise, j’ai compris que les gens la vivaient. Donc, entre la Guinée et moi, c’est une relation qui dure.  C’est tout cela qui m’a motivée», a déclaré Zaho, l’artiste algéro-canadien.



Parlant de l’organisation et de l’ensemble des dispositions prise pour assurer un concert mémorable, Macka Traoré, directeur général de Sweet FM, membre de la commission d’organisation, souligne : «Nous avons pris toutes les dispositions pour mieux organiser ce concert. Nous avons mobilisé des body gars, des gendarmes, la police, les sapeurs-pompiers etc. Nous avons aussi mobilisé tous les artistes de la musique urbaine pour accompagner Zaho ce jour-là. Nous pensons que c’est une fête anniversaire à laquelle le public guinéen voudra bien assister.»


A noter que la star a deux albums à son actif : ‘‘Dima’’ sortie en 2008, avec comme morceau fétiche ‘‘C’est Chelou’’, et ‘’Contagieuse’’ dédicacé en 2011.



Née  à Bab Ezzouar dans la banlieue d’Alger le 10 mai 1980, l’artiste Zaho est aujourd’hui l’une des plus grandes stars de la musique pop urbaine du monde francophone.


Ibrahima Kindi BARRY


621 265 823 



Partager

L’article CULTURE: Zaho « pourquoi je suis en Guinée… » est apparu en premier sur ledjely.com.