FETE A KANKAN : les étudiants peuvent se frotter les mains

13-1-2018 News Le Djely

ledjely.com


C’est avec une surprise qu’ils ne dissimulent pas que les étudiants de l’université Julius Nyéréré de Kankan ont perçu le 11 janvier 2018, les arriérés de leurs bourses d’entretien. Jusqu’ici, ils avaient souvent été obligés de manifester pour les avoir. Aux yeux de beaucoup d’entre eux, l’organisation des festivités dans la ville et la perspective des élections communales du 4 février, y sont pour quelque chose. Mais pour une fois, la démarche n’est pas pour les déplaire.


Si pour recevoir leur pécule, les étudiants de l’université Julius Nyerere de Kankan battaient le plus souvent le  payé et boycottaient les cours, cette année les autorités ont pris le devant des choses en les payant bien avant le 15 janvier qui demeurait une date repère. Beaucoup d’entre eux y voient une précaution destinée à éviter une perturbation des événements de ce samedi à Kankan. D’autres encore pensent que l’imminence des élections communales n’y est pas pour rien. C’est notamment les deux raisons que nous a confié Mamady Mata Kalé, du département de la Sociologie : « Comme la fête nationale est prévue ce 13 janvier à Kankan, pour ne pas que le président vient trouver qu’il y a le désordre, c’est pourquoi l’Etat a payé les étudiants. Mais aussi comme c’est l’approche des élections communales, ils ne veulent pas que cela coïncide aux troubles dans les universités, c’est une politique d l’Etat ».



Encore que du point de vue de l’organisation, il y a quelques problèmes que déplore Jean Pierre Dopavogui, étudiant en Histoire : « l’organisation est mauvaise. Les années  précédentes, on nous payait par département, mais cette fois, ils ont réunis 4 départements  dans une même salle. On était si nombreux que dans la salle, le vacarme était indescriptible».


Les autorités universitaires abordées, n’ont pas souhaité s’exprimer sur le sujet.


Cheick-Sékou BERTHE correspondant régional www.ledjely.com.


620 00 89 85.


Partager

L’article FETE A KANKAN : les étudiants peuvent se frotter les mains est apparu en premier sur ledjely.com.