Massacre du 28 septembre 2009 en Guinée : deux officiers soupçonnés bénéficient d'un non-lieu

12-1-2018 News Jeune Afrique
L'information judiciaire sur le massacre du 28 septembre 2009 a été clôturée le 29 décembre. Le procès tant attendu devrait donc se tenir devant le tribunal de Dixinn, en banlieue de Conakry. Selon nos informations, deux hauts cadres de l'armée guinéenne ont finalement bénéficié d'un non-lieu, au grand dam des parties civiles.