Vive tension à Touba : le préfet de Gaoual accusé d’agression et d’intimidation

12-1-2018 News Guinee Matin

Initialement prévu aujourd’hui, 12 janvier 2018, le Fidaou de Touba n’a finalement pas eu lieu ce vendredi. La cause ? Les autorités guinéennes auraient décidé d’annuler l’événement religieux, en raison notamment d’une division des fils de la sous-préfecture autour de l’organisation du Fidaou. Mais, s’ils disent s’être pliés malgré eux à cette décision des autorités, certains habitants de Touba accusent le préfet de Gaoual d’avoir déployé des gendarmes sur place pour les agresser et les intimider. Ils l’ont dit à Guineematin.com dans la matinée de ce vendredi. Le Fidaou de Touba est un événement religieux qui réunit chaque année, les habitants et les ressortissants de la sous-préfecture de Gaoual avec plusieurs autres leaders religieux venant de toutes les régions de la Guinée et d’autres pays de la sous-région. Cela, pour faire des prières et implorer Dieu pour qu’il repende sa grâce sur les fils de la localité et de la Guinée en général. Mais cette, année, la cérémonie a été interdite par les autorités religieuses du pays, en raison de...


Cet article Vive tension à Touba : le préfet de Gaoual accusé d’agression et d’intimidation est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.