Fête du 02 octobre à Kankan : Une autre occasion de puiser de l’argent dans les caisses de l’Etat

11-1-2018 News Kababachir

A l’occasion de la célébration en différée du 02 octobre, qui marque le 59ème anniversaire de l’accession de notre pays  indépendance, plusieurs cadres de l’administration publique sont en route pour Kankan, où les festivités commémoratives sont prévues les 13 et 14 janvier dans la capitale de la Haute-Guinée.


Mainte fois reportée, la célébration tournante de cette fête à Kankan, offre une opportunité pour certains commis de l’Etat de s’enrichir.


D’après une enquête menée auprès des départements ministériels, tous les hauts cadres de l’Etat ont reçu des enveloppes pour se rendre à Nabaya.


« Mon Chef de service a reçu 3 000 000 FG pour le prix du carburant, pour les Directeurs nationaux et Généraux, je ne sais pas, mais ça doit être beaucoup plus élevé », explique à Kababachir.com, une fonctionnaire sous couvert de l’anonymat.


En plus, il y a des Bus disponibles pour ceux qui veulent effectuer le déplacement à Kankan.


Mais ce n’est pas tout ! La célébration de la fête de l’indépendance à Kankan,  c’est aussi l’occasion pour les ‘’chercheurs des postes’’ de se faire voir et attirer l’attention du président Alpha Condé  pour une éventuelle promotion, surtout quant on connait les critères de nominations à des postes de responsabilité dans la gouvernance Condé.


A 48 heures des festivités, l’administration publique se vide. En dehors des ressortissants de la région, beaucoup de cadres boudent l’administration publique et se dirigent à Kankan, certains même à leurs frais, pour ne pas être mal vu par les autorités hiérarchiques ou le parti présidentiel.


Une situation qui crée un vide dans les départements ministériels où l’absentéisme aux différents postes de travail, va davantage paralyser les activités quotidiennes de l’administration publique, surtout que l’argument consiste à dire, ‘’nous accompagnons le président à Kankan pour les festivités du 02 octobre’’.


Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, plusieurs personnes dont des hauts cadres sont en route la capitale de la Haute Guinée.


Mariam Diallo, Kababachir.com