Grève des enseignants pendant le mois électoral ? Réaction du député de Labé

11-1-2018 News Guinee Matin

Dans une décision rendue public hier, mercredi 10 janvier 2018, les centrales syndicales ont exclu leur camarade, Aboubacar Soumah, principal meneur de la grève des enseignants au mois de novembre dernier ainsi que trois de ses collègues. Cette décision a aussitôt été qualifiée de « nulle et de nul effet » par l’intéressé qui annonce la reprise de la grève dès le mois de février prochain… Pour comprendre comment cette nouvelle a été accueillie au sein de la classe politique qui s’apprête à aller aux élections locales au même mois (le 04 février), un journaliste de Guineematin.com a joint ce jeudi, 11 janvier 2018, le député de Labé, Cellou Baldé, responsable des élections à l’UFDG, le principal parti de l’opposition guinéenne. Décryptage ! Cette exclusion d’Aboubacar Soumah est une préoccupation majeure parce que cela veut dire que les centrales syndicales aussi sont en train d’être inféodées au pouvoir exécutif. C’est la volonté d’Alpha Condé qui est en train de se faire. Soumah a déclaré que ça sent de la corruption....


Cet article Grève des enseignants pendant le mois électoral ? Réaction du député de Labé est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.