Crise syndicale : Le SLEEG accuse Aboubacar Soumah de trafic des cartes

11-1-2018 News Kababachir

Alors qu’une nouvelle grève des enseignants se profile à l’horizon, si jamais le gouvernement ne satisfait pas les différents points d’accord, le SLEEG version Louis M’Bemba Soumah, accuse Aboubacar Soumah de trafic des cartes  du SLEG (Syndicat Libre des Enseignants et chercheurs de Guinée).


’Il est allé imprimer les cartes du SLEEG qu’il a ventilé et distribuer à l’intérieur du pays, alors qu’il n’en a pas le droit. Cela nécessite son exclusion. Il a fait encore d’autres choses plus graves. Il organise des assemblées et des réunions clandestines sans l’aval du bureau alors qu’il est membre d’un bureau. Il se permet d’envoyer des jeunes à l’intérieur du pays,  sans l’aval de son bureau.’’, accuse Louis M’Bemba Soumah.


Considéré par ses collègues syndicalistes comme un ‘’rebelle’’, Aboubacar Soumah, a été à l’origine de la dernière grève des enseignants, qui a paralysé le secteur de l’éducation en novembre 2017.


Suspendue pour une période des deux mois,  la grève des enseignants se profile à l’horizon. Mais avec la division des syndicalistes, le mouvement syndical risque d’être fragilisé.


Mariam Diallo, Kababachir.com