Communales 2018: les comptes des délégations spéciales de Labé gelées

8-1-2018 News Guineenews

C’est une décision du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation qui intervient à l’approche de chaque élection locale. Ce, pour éviter toute forme de malversations ou de  détournements des fonds alloués au fonctionnement des collectivités. Une mesure jugée salutaire par le receveur communal de Labé qui a la lourde tâche de mener à bien les affaires courantes en attendant l’élection d’une nouvelle équipe.


 «Le Secrétaire général chargé des collectivités a fait appel à tous les receveurs des communes rurales et urbaines pour leur passer cette information. La préfecture a pris immédiatement ses dispositions en partant dans toutes les communes pour arrêter toutes les écritures au 31 décembre 2017 », rapporte Alpha Ibrahima Nafadji Diallo, le receveur de la commune urbaine de Labé.


Par contre, une équipe a immédiatement été mise en place pour évacuer les affaires courantes, poursuit monsieur Diallo. « C’est le Secrétaire général chargé des collectivités, le Secrétaire général de la commune et les receveurs qui sont chargés de liquider uniquement les affaires courantes. C’est-à-dire les salaires, le carburant pour l’assainissement et éventuellement s’il y a urgence », a-t-il précisé.


Ensuite, le receveur communal de Labé n’a pas caché son soulagement quant à l’application d’une telle décision qui va, selon lui, nous éviter plusieurs malversations financières.  « C’est pour éviter beaucoup de problèmes au niveau des caisses des communes. Parce que beaucoup pensent que s’il y a de l’argent dans ces caisses, ils risquent de sortir tous les fonds pour d’autre raisons. C’est une très bonne mesure. Chaque fois qu’une élection se prépare, il y a une lettre qui vient du ministère pour demander de ne plus opérer de transaction financière», soutient le receveur de la commune de Labé.


Une information confirmée par El Hadj Safioulaye Bah, le préfet de Labé qui a rassuré tout le monde quant à l’effectivité de cette mesure à Labé.