Sélibaby: Des ressortissants guinéens victimes des tracasseries à la frontière

5-1-2018 News Kababachir

Des ressortissants Guinéens  vivant dans la Région de Sélibaby (République Islamique de Mauritanie), ont rendu jeudi, 04 janvier 2018, une visite de courtoisie à la délégation guinéenne venue dans le cadre de   la célébration de  la 28ème édition de la Semaine de l’Amitié et de la Fraternité (SAFRA).


Selon le porte-parole des ressortissants, Mohamed Lamine Diallo, « Si un guinéen a la malchance d’être pris à la frontière mauritanienne, même s’il a son passeport contenant de visa et tout son document au complet, il sera refoulé.»


A Sélibaby, témoigne une autre victime vivant à Sélibaby depuis 1982, «C’est à cause de toutes ces difficultés que beaucoup de jeunes guinéens ont fui la Mauritanie et d’autres ont rebroussé chemin de peur d’être épinglé et malmenés…» Le nombre de guinéens n’atteint même pas dix (10) parce qu’ils ne veulent pas nous sentir ici…»


«Pour avoir la paix du cœur et s’occuper paisiblement de leurs transactions, certains guinéens changent leurs nationalités. », a fait savoir un membre de la délégation des ressortissants guinéens à Sélibaby.


Utile de préciser que le papier de séjour coûte 40 mille OUGUIA dans la Région de Sélibaby a lâché un membre de la communauté guinéenne à Sélibaby.


A noter que les réseaux des gouverneurs et Maires se pencheront sur altercations le long des frontières Mauritaniennes dans les heures qui suivent.



Bref, la SAFRA est Une initiative de Coopération Transfrontalière pour l’intégration sous régionale.         Mamadouba Camara, Kababachir.com