Après 19 jours de grève et 3 morts : Alpha Condé accepte de négocier avec le syndicat

6-12-2017 News Guinee Matin

Lancée le lundi 13 novembre 2017, la grève des enseignants (qui revendiquent une revalorisation des salaires et des meilleures conditions de travail) a déjà entraîné la mort de trois personnes, tuées par balle (dont un étudiant de nationalité ivoirienne) à Dabompa, Cosa et Hamdallaye, le viol d’une fille de 10 ans, de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels enregistrés. Malheureusement, c’est seulement après ce triste bilan que le président de la République, le professeur Alpha Condé, accepte finalement de négocier avec les leaders syndicaux à la base de cette grève. Ainsi, une assemblée générale est annoncée demain, au siège du Syndicat Libre des Enseignants de Guinée (SLECG), à Donka, où monsieur Aboubacar Soumah, Secrétaire général adjoint du SLEECG et leader de la grève s’entretiendra avec le corps enseignant. Le leader syndical fera alors le compte rendu de ses entretiens avec les leaders religieux et décidera avec la base de la suite à donner à cette grève qui sera, demain, à son 20ème jour. A suivre !


Cet article Après 19 jours de grève et 3 morts : Alpha Condé accepte de négocier avec le syndicat est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.