Boké: encore des barrages dans la CU, le préfet appelle au calme et à la retenue

6-12-2017 News Kababachir

Dans la nuit mardi, 05 à mercredi, 06 décembre 2017 la préfecture de Boké, a encore été le théâtre des barricades érigées le long des artères de la Commune Urbaine (CU) par ‘’des bandes de loubards’’ voulant inciter les élèves et pour rançonner les détenteurs d’engins roulants, apprend-on des témoins oculaires.


Informé, le préfet de Boké, Aboubacar M’Bopp Camara, en compagnie du  secrétaire général du syndicat des transporteurs, Ousmane Dem, du président de la délégation spéciale (DS), El Ibrahima Barry, de l’Administration scolaire et des agents des services de sécurité a sillonné la commune urbaine pour solliciter l’implication des chefs des familles et le syndicat des transporteurs dans la lutte contre les barrages.


Selon un chef de garage qui a requis l’anonymat, «la plupart des jeunes qui mettaient les barricades sur la route du quartier 400 bâtiment étaient munis des manchettes pour effrayer et dépouiller les motocyclistes transportant des passagers.»


La gare routière située au quartier 400 bâtiment a également reçu la visite des auteurs des barrages qui ont saccagé des lunettes arrières et celles de devant de plusieurs voitures stationnées dans la cour.


Se disant indigné, le secrétaire général du Syndicat des transporteurs de Boké, Ousmane Dem a demandé ses camarades de resserrer les rangs et de rester sur leur garde afin de traquer les auteurs de troubles dans la Cité.


D’ailleurs, le syndicat des transporteurs et les jeunes leaders sont favorables à la lutte contre la perturbation de la quiétude sociale dans la Cité.


Sensibilisant les riverains des artères principales et secondaires, le préfet en a appelé  au calme et à la retenue pour dissuader les mouvements de ce genre.


Bref, ce périple du premier responsable de la préfecture a permis le retour à l’accalmie traditionnelle. A l’heure, tout rentré dans ordre et les activités quotidiennes ont repris leur cour normal dans la Cité minière.


Par rapport cet incident, les jeunes de la CU organisent un meeting d’information et de sensibilisation est prévu ce jeudi, à la Maison des Jeunes régionale de Boké.



Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké