KANKAN : une foule en colère prend d’assaut le bureau du procureur général !

5-12-2017 News Le Djely

ledjely.com


Une centaine de personnes en colère venues du district de Tadibakourou, sous-préfecture de Koundjan dans la préfecture de Mandiana situé à 84 kilomètres de Kankan, ont pris d’assaut le Tribunal de Première Instance, ce lundi 4 décembre 2017. Ces manifestants réclament la libération de Yaya Minthé, le fils de leur Douty (chef de village), qui serait en détention provisoire à la maison centrale de Kankan.


C’est en brandissant des bâtons, les têtes bandées de foulards rouges et scandant tous ‘’Allahou Akbar’’ que cette centaine de manifestants très en colère, est venue s’en prendre au bureau du procureur de la république, près du tribunal de première instance de Kankan.



Accusé de coups et de blessures volontaire suite à un conflit domanial, opposant le district le Tadibakourou à celui de Kanifra dans la sous-préfecture de Koundjan, le dénommé Yaya Minthé aurait selon l’un des manifestants, été arrêté illégalement et mis en détention provisoire à la maison centrale.


« Un jour, on a vu des policiers et des gendarmes munis d’un mandat d’arrêt prendre notre frère chez lui. Sans en informer le préfet de la ville, ni le sous-préfet de la localité. Donc on est là pour sa libération immédiate », nous a lancé Mamady Kouyaté, ivre de colère.


Ibrahima Kabèlè Bangoura, procureur de la république près du Tribunal de Première Instance de Kankan a regretté l’attitude des frondeurs tout en les exhortant au respect de la procédure judiciaire.



« Malgré tous les conseils que je leur ai prodigués, ils n’ont rien voulu entendre, ils ont donc préféré envahir tous nos locaux, nos salles d’audiences, nos bureaux. Vous voyez, tout est dérangé ici. C’est une action de nature à troubler notre service», s’est-il indigné.


« Personne n’est au-dessus de la loi. A chaque fois qu’un citoyen est en mal avec la justice, c’est le même scénario, mais il faut laisser la justice faire son travail » a-t-il poursuivi


Il faut préciser que les conflits domaniaux sont assez récurrents dans la région administrative de Kankan, le dernier en date a fait 17 morts à la frontières guinéo-malienne de Mandiana.


Cheick-Sékou BERTHE


Partager

L’article KANKAN : une foule en colère prend d’assaut le bureau du procureur général ! est apparu en premier sur ledjely.com.