Procès du Général Nouhou Thiam et Cie : une des victimes raconte sa mésaventure

13-11-2017 News Guinee Matin

Comme indiqué par une précédente dépêche de Guineematin.com, le procès du général Nouhou Thiam et de deux autres officiers membres du CNDD a été renvoyé au 12 février 2018 par le Tribunal de Première Instance de Dixinn. La démarche vise à permettre la comparution du commandant Sékou Resco Camara, ancien gouverneur de la ville de Conakry, en traitement en France selon son avocat. A la fin de l’audience de ce lundi 13 novembre 2017, Aliou Barry, défenseur des Droits de l’homme et victime des exactions commises en octobre 2010, a rappelé ce qu’il a subi à l’époque. Selon monsieur, les faits se sont produits à l’entre deux tours de la présidentielle de 2010. « J’ai appris un coup de fil que des militaires étaient entrain de tabasser des jeunes au quartier Concasseur. J’ai pris mon véhicule estampillé Observateurs des Droit de l’Homme pour me rendre sur les lieux. J’ai trouvé sept pickups de la garde rapprochée du général Sékouba Konaté. Il y avait deux jeunes gens par terre, pratiquement en...


Cet article Procès du Général Nouhou Thiam et Cie : une des victimes raconte sa mésaventure est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.