Réconciliation avec Dalein : Bah Oury pose ses conditions !

13-11-2017 News Kababachir

Bah Oury se fait pousser les ailes avec son rêve de gagner le procès l’opposant à l’UFDG. Cette posture le requinque. C’est pourquoi, malgré la réintégration de deux de ses lieutenants que sont Mamadou Barry et Lamine Diallo, Bah Oury ne s’est pas encore avoué vaincu. Même la possible réconciliation entre lui et Dalein, il en a posé des conditions.


Extrait : « D’abord, il faut que la justice fasse tout son travail, de la manière la plus exhaustive. Que les commanditaires de l’assassinat de Koula qui sont en réalité les commanditaires de la tentative d’assassinat sur Bah Oury soient connus et que la justice rend à César celui appartient à César. Après le reste est entre les mains de Dieu. Celui qui est dans une position de saltimbanque aujourd’hui à l’UFDG c’est Cellou Dalein, mais ce n’est pas Bah Oury. »


Il confesse : « Par le droit, je reviendrai dans le parti. Par le droit et par la légitimité politique, je serai le président de L’UFDG. Donc, ce n’est pas Bah Oury qui est dans une position inquiétante c’est Cellou Dalein qui doit s’interroger sur son avenir. »


On comprendra donc que cette réconciliation ne sera pas pour demain. En attendant, c’est la querelle des égos. Bah Oury bafoue de fait et sans cesse l’autorité de Dalein Diallo. De quoi hérisser les poils des autres lieutenants du parti.


Jeanne Fofana, www.kababachir.com