Remplaçant de Baidy : l’UFR veut être en conformité…

13-11-2017 News Kababachir

Sydia Touré a donné le profil du remplaçant de Baidy Aribot, devenu quant à lui, vice-gouverneur de la BCRG. Le président de l’UFR rappelle à ses militants que le député de Kaloum a voulu retourner dans son métier d’origine. Et de fait, « Un député, quand il s’en va, il y a quelqu’un qui prend sa place. Donc nous ne perdons pas un député. »


Seulement, précise Sydia Touré qui évoque le profil du remplaçant pour taire définitivement la polémique : « Nous allons veiller à ce que cela se fasse en conformité avec les intérêts de notre parti, c’est-à-dire que celui qui ira à l’Assemblée nationale soit l’émanation de l’union des forces républicaines». Le duel entre Gassim et Cheick semble donc prendre fin.


Cette sortie de Sydia Touré intervient au moment même où les débats font rage pour trouver l’homme qui doit remplacer valablement Baïdy Aribot au niveau du Parlement, en sa qualité de quatrième secrétaire parlementaire.


On le sait, au niveau de l’Alliance républicaine, dominée par l’UFR de Sidya Touré, le duel Gassim Soumah, vice-président de la Délégation spéciale de Kaloum et Cheick Touré, invisible depuis peu à l’UFR, malgré son statut de suppléant, occupe l’actualité. Deux clans se


forment : celui qui supporte imperceptible suppléant et le clan de l’actuel vice-président de Kaloum. Le spectacle est désolant. Il rappelle étrangement ce qui avait prévalu aussi au niveau de la Guinée Pour Tous (GPT), lorsque Kassory avait été nommé. A l’UFR, Sydia semble trancher. Le débat est donc clos !


Jeanne Fofana, www.kababachir.com