USA : Plus de 2000 Guinéens menacés d'expulsion !

Si jamais, la Guinée refuse de coopérer au renvoi des 55 compatriotes identifiés par les autorités américaines comme ayant trempé dans des affaires illicites comme dealers, criminels de toutes natures des crimes, transfert d’argent, c’est tout le pays qui est menacé de sanction comme « pays non coopérant ».
L’ambassadeur Mamady Condé avoue : « …Il y a une pression terrible sur les ambassades sur l’expulsion d’un certain nombre de nos concitoyens. Nous ne sommes pas les seuls. Plusieurs pays sont concernés. Aujourd’hui nous sommes en discussion avec le département d’Etat et Homeland Security qui s’occupe de l’immigration pour voir un peu comment tirer ça au mieux. Parce que nous avons failli être sanctionnés, privés de visas ». Le diplomate guinéen a tenu à préciser à ses compatriotes, qu'il défendra tous les les Guinéens honnêtes accusés, mais qu'il n'était pas là pour défendre les criminels.
Selon les sources consultées, le nombre de Guinéens expulsables concernés serait de 2055 personnes. Et pour les nouvelles autorités américaines, il n’y a point à tergiverser, le choix est simple : « Aucun visa diplomatique, aucun visa ordinaire ne sera délivré » Si les irréguliers ou criminels visés ne sont pas reçus par leur pays d’origine, la Guinée ! Cependant, il n' y a pas de jour qui passe sans notification d'arrestations de Guinéens pour de nombreuses raisons: immigration irrégulière, faux et usage de faux, vente ou consommation de drogue, viols, association de malfaiteurs, etc. De nombreux Guinéens sont déjà en prison à York, au Texas, à San Francisco, en Louisiane et dans plusieurs autres villes des USA ! 
L'heure est grave, reconnait M. Condé en toute vérité, car après les 55 expulsés, d'autres seront certainement regrouper pour subir le même sort.
Toute l’éloquence reconnue de Mamady Condé n’a pu encore convaincre l’administration de Donald Trump !
Affaire à suivre.
Momo SOUMAH pour GCI
© 2005-2017 GuineeConakry.Info