ADRESSE A LA NATION : Alpha Condé satisfait et confiant

Le président Condé a entamé son discours en adressant un clin d'œil complice à l'opposition guinéenne: "Je tiens tout précisément à féliciter la classe politique pour son sens élevé de l’intérêt national qu’elle a manifesté tout au long du dialogue politique parachevé par un accord signé le 12 octobre 2016. Ce nouveau climat politique permettra aussi, j’en suis convaincu, d’organiser dans la confiance et la sérénité les prochaines élections locales" 
Alpha Condé se dit reconnaissant aux Guinéens de lui avoir renouvelé leur confiance pour un second mandat, il y a peine un an :’' je n’ai pas perdu de vue cette responsabilité et les changements profonds auxquels aspirent notre peuple. J’ai instruit à cet effet le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires », a t-il laissé entendre.
Il a ensuite salué  la conclusion avec le FMI, le 28 octobre 2016, de la huitième et dernière revue du programme économique par un accord au titre de la facilité élargie de crédit. ''Cette décision traduit sans aucun doute, la confiance de cette institution à notre égard. Cet accord est accompagné par l’adoption d’un Plan national de développement économique et social qui permettra une mobilisation optimale de notre potentiel de croissance’', estime Alpha Condé.
A coté, il s'est réjoui du retrait de la Guinée depuis le 10 octobre dernier, de la liste des pays non coopérants en matière pèche. Par ailleurs, selon lui: "La Guinée s’est engagée dans de vastes projets dans le domaine minier, un des principaux secteurs porteurs de croissance de l’économie nationale. En créant un cadre propice à l’investissement, à commencer par la revue des titres, conventions et accords lancés en 2012 et clôturé en 2016.  Il existe désormais un guichet unique chargé du suivi des projets, ainsi que de l’amélioration des connaissances géologiques et du renforcement des capacités de l’administration minière." Sans toutefois faire cas des scandales qui éclaboussent et continuent d'éclabousser le secteur minier guinéen.
Pour produire des résultats, selon Alpha Condé, « la Guinée a l’impérieuse nécessité de croire en ses propres capacités. "Nous disposons de ressources humaines suffisantes pour compter sur nos propres forces.  Il est temps de consommer ce que nous produisons. C’est dans ce cadre que j’ai rencontré les artisans et mis à leur disposition un fonds d’aide qui leur permettra de réorganiser leur secteur et de produire davantage », avant d’annoncer une assistance aux orpailleurs traditionnels qui vont également être aidés, d'après le président guinéen, dans le but de réorganiser leur secteur.
Alpha Condé invite les Guinéens à croire en leur justice: « Nous devons avoir confiance en notre Justice qui a d’ores et déjà de nombreuses réformes à son actif, depuis l’adoption de textes législatifs et règlementaires renforçant l’état de droit. C’est le cas de l’adoption d’un nouveau statut de la magistrature et de l’installation d’un Conseil supérieur de la magistrature. Ces reformes s’accompagnent d’un plan de rénovation de l’administration pénitentiaire et de l’adoption du code de procédure pénale et de la justice militaire. Notre justice doit désormais être prompte à se saisir de tous les dossiers qui l’interpellent et la population est ainsi appelée à croire en elle et à éviter de se rendre justice elle-même »
D’une manière générale, la politique extérieure de la Guinée, selon le président Condé, est articulée autour des principes du panafricanisme, du respect des règles de bon voisinage, de la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats, la conformité aux règles et principes contenus dans les chartes des Nations unies et de l’Union africaine.
«C’est le lieu de rassurer une fois de plus tous nos partenaires extérieurs, singulièrement nos frères des pays voisins, de notre désir de vivre en parfaite harmonie avec eux tous, dans un esprit de tolérance, de solidarité et de franche coopération.  C’est le lieu aussi d’affirmer notre détermination à prendre toute notre part dans la lutte contre le fléau du terrorisme international qui menace aujourd’hui nos pays et nos Etats'' 
Enfin place aux vœux: « A tous les travailleurs, aux ressortissants étrangers vivant avec nous et qui partagent nos vies quotidiennes et nos projets, je souhaite mes vœux de santé et de succès, en formulant l’espoir que l’année 2017 apportera avec elle plus de bonheur. Mon vœu le plus ardent est de voir l’année 2017, combler tous les espoirs de la nation guinéenne et apporter plus de paix, de santé et de bonheur à toutes les filles et à tous les fils de la Guinée. A toutes et à tous, je souhaite une bonne et heureuse année 2017 » Ainsi soit t-il.
Mamadou Aliou DIALLO pour GCI
© 2005-2017 GuineeConakry.Info