MINISTERE DE LA JEUNESSE: à l'heure du bilan annuel

Moustapha Naïté a entamé son bilan en rappelant le rôle dévolu à son ministère et la feuille de route qui lui a été assignée par le premier ministre, qui sont là mise en place de mécanismes d'insertion socio professionnelle des jeunes, la promotion de l'entrepreneuriat des jeunes entre autres. Selon le ministre, le budget alloué à son ministère, qui est de 29 milliards pour l'année 2016, soit 0, 19 % du BND, ne permet pas la réalisation de tous les objectifs planifiés, cependant des avances significatives d'après lui ont été enregistrées au cours de l'année écoulée.
Il s'agit entre autres du projet de consultation nationale de la jeunesse, de la création d'une structure faîtière des jeunes à travers le conseil national de la jeunesse, de la mise en place d'une plateforme d'interaction informative baptisée U- Report, de l'accompagnement entrepreneurial des jeunes à travers le Projet Demarrage, etc...Qui, selon le ministre a permis à plusieurs jeunes de créer des PME et de se prendre en charge.
Le ministre de la jeunesse a ensuite précisé que le budget du ministère de la jeunesse a été revu à la baisse. Il se situe désormais aux alentours de 28 milliards de francs guinéens. Ce qui avec toutes les charges de fonctionnement de son département, dont le recouvrement des salaires, des biens et services et les subventions et transferts, ne donnent pas, selon lui, toute la latitude nécessaire pour te je tous les engagements.
Par rapport aux critiques des médias et d'une certaine partie de l'opinion notamment des jeunes sur l'impact des projets de son département et l'accuse de souvent de duper la jeunesse a jeunesse à travers ces projets, le ministre de la jeunesse persiste et signe '' le rôle du ministère de la jeunesse n'est pas de créer de l'emploi pour les jeunes mais de faciliter les conditions de l'employabilite'' répond Moustapha Naïté.
Sur le plan des perspectives, M. Naïté entend achever en 2017, la construction de toutes les maisons des jeunes entamées cette année où avant. L'accent sera également mis sur la poursuite des projets déjà en cours. Notamment le projet « Booster les compétences » dont le but est de former les jeunes dans l'entrepreneuriat et les techniques de recherche d'emploi.
Salématou DIALLO pour GCI
© 2000-2016 GuineeConakry.Info