CYCLISME : enfin le Tour de Guinée reprend !

La  ville frontalière avec le Mali reçoit une haute autorité au matin du mardi 27 décembre : Siaka Barry.  Venu dans le cadre du premier tour de cyclisme, il a effectué une revue des troupes, avant de s’adresser aux athlètes. Le but de la compétition est de relancer ce sport qui était en perdition, afin d’avoir des athlètes compétitifs.
« Les Jeux Olympiques et les rendez-vous continentaux comptent pour que la Guinée puisse avoir une équipe de haut niveau. La Basse Guinée était prévue dans le circuit, mais nous avons priorisé la surface plate», a précisé le patron des sports.
Malgré les modestes moyens mis à la disposition des cyclistes, Siaka Barry a fait une précision non des moindres à leur attention : « Il est prévu 2 vélos pour chacune des régions avant que nous revoyons à la hausse les conditions d’accompagnement pour la seconde édition. Les vélos que vous utilisez sont des biens de l’Etat, ils sont donc à restituer après la compétition ». Message reçu 5/5 par les compétiteurs qui ont croisé le fer en parcourant  la première étape, Kouremalé-Siguiri distante de 75 km.
Une pause de 20 minutes, aura eu lieu dans la localité de Doko (24 km de Siguiri) avant de continuer pour finalement arriver vers midi au Stade Nanko. Durant tout le trajet, le ministre aura suivi de bout en bout l’évolution de la course. Il a été accueilli par Ibrahim Khalil Keita, le préfet de Siguiri qui l’a fortement encensé mettant en avant, le caractère de réconciliation que prône le sport.
Là, c’est l’équipe de Siguiri qui a remporté la première étape alors que  l’étape la seconde partait jusqu’à Kankan. Elle fut lancée au matin du mercredi 28 décembre, après un repos largement mérité. Ce sera donc à Batè que les 35 spécialistes du vélo franchiront la ligne d’arrivée après 133 km ! Le classement final sera ainsi : Kankan, Faranah et  Kouroussa.
Un engouement populaire aura entouré l’évènement car les populations avaient envahi l’axe Kouremalé-Siguiri-Kankan. Certains découvraient pour la première  fois une course de vélo, plutôt habitués à en voir sur les télévisons internationales. Les dix premiers cyclistes ont été récompensés et chacun des participants a reçu une prime de participation.
Siaka Barry se félicite de la réussite de cette « phase pilote » et fait deux annonces majeures : « l’édition qui vient de prendre fin est une « phase pilote » et le prochain rendez-vous sera prévu au Foutah, en Moyenne Guinée, avec la présence de certains pays de la sous-région »
Mission accomplie pour Siaka Barry, qui valide l’entièreté de sa feuille de route assignée par le PM Mamady Youla. Place à 2017 pour de nouvelles perspectives.
Idrissa KEITA pour GCI
Correspondant de GCI au Mali
En séjour exclusif en Guinée
© 2016 GuineeConakry.Info