Après un an de silence, Marie Dioubaté, seule candidate à la présidentielle de 2015, parle à cœur ouvert à Guinéenews

Après un an de séjour à l’étranger, la présidente du Parti des Ecologistes de Guinée, Marie Madeleine Dioubaté signe son retour au pays à la veille des prochaines élections locales prévues en février 2017. Dans une interview sans langue de bois, la seule candidate à l’élection présidentielle de 2015 parle des questions brûlantes de l’heure. Notamment de la gouvernance actuelle, des futures élections et de ses projets. Guinéenews : Vous avez quitté le pays juste après la proclamation des résultats de l’élection présidentielle de 2015. A votre avis, qu’est-ce qui justifie cette absence prolongée au pays au lieu d’y rester pour implanter votre parti si jeune ? Marie Madeleine Dioubaté : En fait, mon absence prolongée est essentiellement due à des raisons familiales. La principale raison, c’est que j’ai un père qui a 83 ans qui est atteint d’un cancer, il a été opéré et après ma mère aussi a été malade. Donc, je suis restée pour m’occuper d’eux. La deuxième raison, il fallait observer un temps pour la réflexion...